Decostyle
Accueil » Chambres » Oreiller : quel choix pour sombrer dans les bras de Morphée ?

Oreiller : quel choix pour sombrer dans les bras de Morphée ?

Pourquoi doit-on choisir un bon oreiller?

 L’oreiller est un élément crucial de la literie tout comme le matelas. En effet, pour un sommeil optimal, tous les deux doivent maintenir votre colonne vertébrale en position alignée avec votre nuque et votre tête afin d’éviter de vous lever avec des douleurs au niveau des cervicales, des épaules et du dos. Ainsi, il faut veiller à choisir soigneusement son oreiller en fonction de la forme, du garnissage et de vos habitudes de sommeil. Il serait également important de bien choisir les housses et les taies d’un oreiller.

Types d’oreillers :

Oreiller classique

Classique :

C’est le type d’oreiller le plus connu sans creux ni bosses. Même s’il peut s’avérer pas aussi sophistiqué, mais il reste très confortable, assez moelleux et surtout accessible en termes de prix. Un oreiller classique est très conseillé pour les personnes qui ne souffrent pas de maladies au niveau du dos. Il est aussi pratique pour se détendre que pour dormir.

oreiller ergonomique

Ergonomique – cervical :

Exclusivement dédié au sommeil, ce type d’oreiller prend la forme d’une vague. Il suffit de plonger votre tête dans le creux et vous voilà dans les bras de Morphée. Vu sa capacité à épouser la forme de la tête et de la nuque, il réputé de garder le cou et la colonne vertébrale bien alignés, ce qui le rend indispensable pour les personnes souffrantes de maux du dos ou de la nuque.  

Formes d’oreiller :

Beaucoup de personnes commettent l’erreur d’utiliser le même oreiller pour dormir et se détendre. Pourtant, ces deux utilisations nécessitent deux formes différentes.

Pour dormir, privilégiez un oreiller rectangulaire  qui vous soutiendra la tête si vous avez l’habitude de bouger pendant la nuit. Par contre, quand vous êtes en position de assise face à la télévision ou à votre bouquin, optez pour un oreiller carré afin de maintenir la tête et la colonne vertébrale alignées.

Garnissage :

Le garnissage est un élément déterminant quant à la fermeté de l’oreiller. Vous avez le choix entre un garnissage naturel ou synthétique.

Naturel :

En duvet, plumes, céréales ou laine, ce type présente plusieurs vertus concernant son absorption de l’humidité, son aération et son caractère hygiénique. Les seuls inconvénients c’est que les oreillers deviennent de plus en plus fermes au fil du temps et ils sont plus chers que les synthétiques. Pour les entretenir, il suffit de les exposer au soleil pour chasser les acariens.

Garnissage naturelFermetéAspect GonflantLégèreté OdeurPrix
Duvet d’oiexxxxxOuiNonElevé
Duvet de canardxxxxOuiOuiMoyen
PlumesxxxxxOuiNonElevé
CéréalesxxxxNONOuiMoyen
LainexxxxOuiPeuMoyen

Synthétique : fibres polyesters creuses, latex, mousse viscoélastique

Composé de fibres polyesters creuses, de latex ou de mousse viscoélastique, ces oreillers ont des caractéristiques anallergiques, faciles à nettoyer et accessibles en termes de prix. Néanmoins, ils font transpirer. La technologie la plus sophistiquée parmi ces oreillers et celles à mémoire de forme. Grace à sa mousse viscoélastique thermosensible, cet oreiller est capable de garder en mémoire les points de pression repérés via la chaleur. Cette technique lui permet de se mouler autour de la tête et de la nuque en s’adaptant à la morphologie du dormeur.

Oreiller garnissage synthétique

–> Saviez-vous que les couleurs impactent votre sommeil ? Découvrez : Comment choisir les couleurs de sa chambre ?

Habitudes de sommeil :

Votre position de sommeil intervient largement dans le choix d’un oreiller. Il n’existe aucunement d’oreiller parfait ; chaque dormeur trouve celui qui le convient le mieux.

Sur le dos :

Choisissez un oreiller moyennement ferme, mais pas trop dur pour éviter de se réveiller avec une migraine.

Sur le ventre :

Il est conseillé d’éviter de mettre d’oreiller pour garder vos vertèbres alignées. Sinon au cas où vous ne pouvez pas vous en passez, optez au moins pour un oreiller  plat, moelleux et peu rempli.

Sur le coté :

Votre oreiller est censé être ferme et pouvoir englober la tête, la nuque et l’oreille.

–> Contrôlez la température et l’isolation de votre chambre en choisissant un bon revêtement mural : Revêtement mural intérieur : que choisir ?

Taie d’oreiller :

Au-delà de son aspect esthétique et décoratif, le choix de la taie d’oreiller est aussi important que le choix de l’oreiller lui-même puisqu’elle est en contact direct avec votre peau et vos cheveux. Avant tout, il faut que l’oreiller soit déhoussable pour pouvoir laver la taie souvent et garder une bonne hygiène afin d’éviter l’acné, la chute de cheveux … parce que, bien évidemment, la taie est exposée à notre transpiration, nos cellules mortes, nos cheveux et notre bave. Les taies sont fabriquées à travers différentes matières ; à vous de choisir la matière qui vous convient :

Le coton :

Il s’agit de l’une des matières les plus nobles dont les méthodes de tissage donnent naissance à différents autres types.

Le coton bio :

Connu pour son aspect très doux,  il vous garantit un confort inédit. Idéal pour l’été comme pour l’hiver grâce à son absorption de l’humidité et son maintien de la chaleur.  Comme son nom l’indique, la mention bio signifie qu’il est très écologique ainsi qu’anallergique. Pour le lavage, il s’avère résistant, mais se froisse facilement. En ce qui concerne le prix, une taie 100% coton se veut d’être plus onéreuse que les autres matières.

Le satin de coton :

Le plus doux des cotons, il offre une touche esthétique très raffinée avec une face brillante et une autre matte.  Par rapport au satin de polyster, il a la qualité de ne pas glisser facilement. Cependant, certains peuvent le trouver plus lourd et plus chaud.

La percale de coton :

Issue de coton très fin, elle se caractérise par sa fraicheur et sa douceur, mais aussi par sa grande résistance et facilité à être repassée.

Le polycoton :

C’est une matière hybride provenant d’un mélange entre le coton et le polyster ; bien évidement, moins cher que les matières naturelles précédentes. Il est plus résistant et moins froissable.

La soie :

Très recommandée pour garder une peau et des cheveux en bonne santé car elle glisse souplement au lieu de s’accrocher. En outre, l’une de ses qualités phares est la thermorégulation qui la rend adaptée aux différentes saisons ; et aussi, sans doute, sa brillance.

Le lin :

Dotée d’une grande capacité de résister à l’usure et au temps, il est très sollicité pour la literie. Il s’agit de l’une des fibres les plus absorbantes qui sèche très rapidement ; idéal si vous souffrez de transpiration pendant la nuit. Thermorégulateur et écologique, mais également rugueux et coûteux.

Plusieurs études ont été menées quant à la durée de vie d’un oreiller. Cependant, nous estimons que vous êtes les mieux placés pour déterminer si vous avez besoin de remplacer votre oreiller en prêtant attention à sa forme, son gonflant et son degré de soutien de vos cervicales.

Ajouter un commentaire

Newsletter

Loading

Restons en contact

Réseaux sociaux