Decostyle
Accueil » Chambres » Revêtement mural intérieur : que choisir ?

Revêtement mural intérieur : que choisir ?

revêtement mural

Le revêtement mural intérieur : pourquoi est-il nécessaire ?

Un simple revêtement mural est capable de changer complètement l’allure de la pièce ou de la maison entière. C’est pour cela qu’il faut prêter grand intérêt à cet élément crucial de la décoration. Bien qu’il ait une touche esthétique par excellence, le revêtement mural intérieur est également un moyen efficace pour la protection des murs et des cloisons. Sans oublier son impact quant à la performance thermique.

De nombreux types de revêtements muraux intérieurs sont disponibles sur le marché sous différentes catégories . On trouve peinture murale, papier peint, enduits décoratifs, toile de verre, liège, tissu mural, carrelage mural, lambris mural, dalles, plaquettes de parement, pailles japonaises, panneaux en bois et panneaux en fibre de verre renforcés. Le choix dépend principalement du stylé désiré, de la pièce à décorer et du budget.

Dans cet article, nous détaillerons les différentes catégories de revêtements muraux.

Peinture murale :

revêtement mural peinture murale

La peinture murale est certainement l’option la plus courante vue la variété de choix de couleurs, son prix accessible et sa facilité de posage. Néanmoins, il est très important de bien choisir le type de peinture et l’effet voulu. Si vous êtes décidé d’opter pour la peinture murale, veillez à une bonne préparation des surfaces. Celles-ci doivent être propres, saines, lisses, sèches et non pulvérulentes.

La peinture à l’eau est la plus privilégiée de toutes  grâce à ses nombreuses qualités. Elle est moins odorante, moins nocive, rapidité de séchage et ne jaunit pas avec le temps. Cependant, elle peut poser certains problèmes quant à la difficulté de son entretien et de son posage. En plus de sa faible résistance par rapport aux autres types. Elle se catégorise en peintures acrylique, vinylique, alkyde. Certaines peintures naturelles ou dites écologiques sont en montée de puissance grâce à  leurs caractéristiques moins polluantes et sans odeur. Elles sont à la base des résines d’origine végétale ou minérale. Leur grand inconvénient est le choix limité de couleurs issues de pigments naturels.

L’autre type bien célèbre est la peinture à l’huile. Elle est assez facile à entretenir, mais dotée d’une forte odeur et d’une toxicité élevée. La peinture à l’huile la plus utilisée pour les murs est la glycéro.

Il existe des peintures thermiquement isolantes et à basse émissivité dont le but est de diminuer les consommations énergétiques et offrir plus de confort thermique. 

La peinture murale permet d’obtenir plusieurs effets : matte, satinée, brillante, ardoise, métallisé, patinée. N’oubliez pas aussi d’opter pour des peintures lessivables en ce qui concerne les cuisines et les salles de bains ou également une chambre d’enfants.

–> Attention de choisir une couleur chaude pour votre chambre à coucher  : Comment choisir les couleurs de sa chambre ?

Papier peint :

Très connu pour la multitude de thèmes qu’il offre, le papier peint reste un choix très bon marché pour les personnes qui souhaitent changer souvent de décor. Il existe sous différents modèles unis ou à motifs et offrant différents effets tels que :

  • Panoramique : pour créer un effet de grandeur
  • Trompe l’œil : pour créer un effet semblable à la réalité

C’est normal tout à fait normal de se retrouver perdu face au choix innombrable qui se présente parmi : le traditionnel, le vinyle, l’expansé, le velours, l’intissé, l’autocollant, la toile de verre et la paille japonaise.

Afin de vous guider, nous avons compilé pour vous les différents types de papier peint.

Traditionnel :

revêtement mural papier peint traditionnel
  • Composition et aspect : papier imprimé
  • Résistance : fin et fragile
  • Posage : délicat, prêt à poser ou à peindre
  • Etat du support : lisse
  • Nettoyage : pas lessivable, mais épongeable
  • Prix : le moins cher
  • Autres avantages : multitudes de motifs et designs
  • Autres inconvénients : incompatible avec les pièces humides

Vinyle :

revêtement mural papier peint vinyle

  • Composition et aspect : revêtu d’une couche de PVC
  • Résistance : résistant
  • Posage : facile, prêt à poser ou à peindre
  • Etat du support : assez lisse
  • Nettoyage : épongeable
  • Prix : abordable
  • Autres avantages : effet matte ou laqué
  • Autres inconvénients : polluant

Vinyle expansé :

revêtement mural papier peint vinyle expansé
  • Composition et aspect : couche de PVC, aspect gonflé et en relief
  • Résistance : très résistant
  • Posage : facile, prêt à poser ou à peindre
  • Etat du support : lisse voire légèrement irrégulier
  • Nettoyage : lavable
  • Prix : abordable
  • Autres avantages : isolation du bruit, camouflage des imperfections
  • Autres inconvénients : polluant

Velours :

revêtement mural papier peint velours

  • Composition et aspect : en fibres synthétiques, douceur au toucher
  • Résistance : très fragile
  • Posage : facile, prêt à poser
  • Etat du support : irrégulier
  • Nettoyage : entretien difficile
  • Prix : coûteux
  • Autres avantages : raffiné, original, camouflage des imperfections
  • Autres inconvénients : incompatible avec les pièces humides

Intissé :

 papier peint intissé
  • Composition et aspect : fibres de celluloses compressées et une couche de vinyle
  • Résistance : très résistant
  • Posage : facile, prêt à poser ou à peindre
  • Etat du support : irrégulier, abîmé
  • Nettoyage : lessivable
  • Prix : moyen
  • Autres avantages : facile à enlever, imperméable

Autocollant :

papier peint autocollant
  • Composition et aspect : base en vinyle élaborée dans une matière intissée
  • Résistance : très résistant
  • Posage : très facile, prêt à poser
  • Etat du support : lisse
  • Nettoyage : lavable
  • Prix : élevé
  • Autres avantages : face collante, adhésif, repositionnable

Toile de verre :

papier peint toile de verre
  • Composition et aspect : aspect tissé
  • Résistance : très résistant
  • Posage : facile, à peindre
  • Etat du support : abîmé
  • Nettoyage : lessivable
  • Prix : élevé
  • Autres avantages : disponible en grandes dimensions
  • Autres inconvénients : arrachage difficile

Paille japonaise :

 papier peint paille japonaise

  • Composition et aspect : papier et fibres naturelles
  • Résistance : très fragile
  • Posage : délicat, prêt à poser
  • Etat du support : lisse
  • Nettoyage : entretien difficile, épongeable
  • Prix : très variable
  • Autres avantages : ambiance naturelle
  • Autres inconvénients : rétention de la poussière

Enduits décoratifs ou de parement :

Si vous êtes une personne qui n’aime pas l’uniformité, nous vous conseillons d’opter pour un revêtement mural sous forme d’enduits décoratifs afin de rompre avec l’aspect monotone des murs lisses et avoir une apparence travaillée. Ces enduits décoratifs ne sont autres que des mortiers appliqués par une éponge, chiffon, peigne, truelle, rouleau, pinceau… L’effet dégagé peut être marbré, mat, paillettes …

Ils sont très sollicités pour leur grande capacité de camoufler les imperfections, ainsi que leur résistance et durabilité. Les enduits décoratifs sont appliqués via une, deux ou même trois couches sur des supports en mauvais état, mais qui doivent être préalablement secs et propres.

Généralement, les enduits sont dits nocifs à cause de leur composition principale qui est, la chaux. Une fois appliqué, l’enduit  devra être protégé c’est-à-dire ciré, vernis ou vêtu d’un produit. Alors, il devient lavable.

Voici les différents types d’enduits décoratifs existant sur le marché :

A la chaux :

revêtement mural enduit à la chaux

Cet enduit décoratif le plus classique est adapté à tous les supports rugueux sauf métalliques. Il est imperméable, fongicide et un excellent isolant thermique. Veillez à choisir une teinte plus foncée car il a tendance à s’éclaircir après le séchage.

On trouve également :

Crépi :

revêtement mural enduit crépi

Excellent choix pour l’extérieur comme l’intérieur, il est connu pour son aspect rugueux. Ses principaux avantages sont la facilité de posage, le prix très accessible et la résistance. Cependant,  il n’est pas très recommandé pour les fans de relooking car son arrachage s’avère très difficile.

Tadelakt :

 enduit tadelakt

Issu de la décoration marocaine, ce type est le meilleur choix pour des surfaces humides. Son utilisation dans les hammams traditionnels marocains en témoigne. Pour son application, il nécessite un support sain et sans imperfection. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour le  posage très délicat. C’est un enduit à base de matières naturelles à savoir la chaux, le savon noir et des pigments naturels. Ceci dit, tout contact avec les détergents est interdit.

Une peinture plus moderne issue du tadelakt a vu le jour, ce qu’on appelle l’Ambra. Elle offre un aspect marbré et brillant luxueux, mais elle est hyper sensible à l’eau.

Stuc :

revêtement mural enduit stuc

Il s’agit d’un enduit lisse à la chaux qui offre un effet marbré et bicolore. Moins onéreux que le marbre tout en garantissant un effet similaire, il s’applique sur des supports sains en deux couches.

Et finalement le fameux …

Béton ciré :

 enduit béton ciré

Sans doute, c’est l’enduit décoratif le plus tendance pour son aspect stylé et contemporain. Cependant, ce type nécessite beaucoup de patience vue son application délicate sur un support sans imperfection. Vous pouvez également avoir recours à des enduits à effet béton ciré pour une application plus simple et moins onéreuse.

Liège :

Envie d’une atmosphère conviviale ? Le liège est votre allié. Il s’agit d’un revêtement mural doté de grandes capacités d’isolation thermique, phonique et d’étanchéité. Il réduit la résonance des pièces ainsi que la froideur des surfaces malgré son aspect assez fin. Plusieurs styles sont proposés allant du naturel, coloré, peint jusqu’au vernis. Son entretien est également assez simple.

Tissu mural :

revêtement mural tissu mural

Tout simplement, c’est du papier peint version tissue. Il se pose de la même manière sur des surfaces bien propres et sèches pour éviter de faire noircir le tissu par la suite. Il en existe deux types qui dépendent du processus de posage : tendu ou collé. Comme le liège mural, il est parfait pour la réduction des échanges thermiques et pour une ambiance très chaleureuse.  Nous vous conseillons d’opter pour un tissu mural antipoussière et antitache.

Carrelage mural :

Certes, le carrelage est l’un des classiques du revêtement mural. Grâce à son étanchéité et sa facilité de nettoyage, son utilisation est très répandue dans les cuisines et les salles de bains. En revanche, il a un caractère très décoratif pour toutes les pièces à travers fresques, frises, listels, cabochons… Sa fabrication repose sur différentes matières, d’où les gammes de prix variées.

Grès cérame :

revêtement mural carrelage grès cérame

On trouve le grès cérame qui est assez résistant avec un entretien plus ou moins facile. Il existe en petites dimensions (émaillé) ou grandes (pleines masses). Une variété de couleurs et de textures se propose. En ce qui concerne les effets, vous avez le choix entre un effet brillant, mat ou encore parquet. Eh oui ! L’effet parqué est très tendance pour les murs.

Faïence :

revêtement mural carrelage faience

Un autre type bien connu est la faïence. Très esthétique, mais aussi fragile, elle reste l’option de carrelage la moins chère et d’un grand choix de couleurs.

Pierre naturelle :  

revêtement mural carrelage pierre naturelle

Pour un choix luxueux, la pierre naturelle est très solide, mais offre un éventail de couleurs très limité.

Mosaïque :

Très raffinée, la mosaïque  vous offre la possibilité de créer des motifs à votre gout et de choisir plein de couleurs. Cependant, apparemment, son prix est élevé.

Lambris mural :

Fans d’un style rustique, campagne ou contemporain, vous serez bien servis avec le fameux lambris mural. Cette composition de parement visible, contre parement et rive à rainures vous garantit une isolation thermique et phonique de qualité, en plus de son aspect décoratif.  Outre, il est recommandé pour cacher des taches. Ce revêtement mural apparaît sous différentes formes, en bois ou en PVC.

En bois brut :

Le bois brut vous permet de bénéficier de ses qualités de naturel, sain et recyclable. Vous avez le choix entre des bois indigènes tels que le sapin, le chêne, le châtaignier … ou encore des bois exotiques plus performantes, mais onéreux tels que l’acajou, le limba, le cedar …  Quant à sa résistance, elle varie également selon le bois choisi. Afin de protéger votre bois et personnaliser votre finition, optez pour du vernis, de la peinture, de la lasure, des teintes ou de l’huile. Son entretien peut s’avérer assez délicat en fonction de la pièce.

En bois revêtu :

Il s’agit d’un panneau de fibres à densité moyenne, couvert d’un papier décoratif mélaminé. Grâce à ce papier, une multitude de styles est applicable. Néanmoins, certaines critiques concernent sa fragilité et son posage nocif bien qu’il soit bon marché et facile à entretenir.   

lambris en bois


En PVC :

 lambris mural PVC

Ce n’est pas par hasard que cette matière s’est infiltrée dans la quasi-totalité des revêtements muraux. Très résistant aux chocs et aux produits chimiques, le lambris mural en PVC peut s’appliquer dans toutes les pièces et durer très longtemps.  Disponible en imitation bois et en différentes couleurs, il vous permet de suivre la cadence des tendances au moindre coût. Face à sa facilité de posage et d’entretien, un seul inconvénient se pose : la toxicité de ses composantes.

Plaquette de parement :

revêtement mural plaquette de parement

Un assemblage d’éléments similaires à des carreaux de carrelage peut vous faire vivre dans une atmosphère classique ou vintage. Qui aurait cru ? C’est pour cela qu’on opte pour les plaquettes de parement comme revêtement mural, très faciles à poser en bois ou en pierre. Il vous suffit d’avoir des supports très solides et foncez. Pour une ambiance chaleureuse, les parements en bois applicables à partir de différents types de bois, sont en rendez-vous avec leurs vertus pour la santé et l’environnement. Vous n’avez plus besoin de construire un mur en pierre à l’ancienne pour donner caractère à votre décoration.

Avant de prendre la décision de revêtir vos murs, prenez certains éléments en considération : De quelle pièce s’agit-il ? Quels sont ses caractéristiques ? Aimeriez-vous changer de revêtement souvent ? De quel budget disposez-vous ?

Et osez le changement !

Ajouter un commentaire

Newsletter

Loading

Restons en contact

Réseaux sociaux